Voltige

VOLTIGE AERIENNE

Véritable exercice de style dans les airs, à l’image de la discipline du même nom en équitation, la voltige aérienne consiste à réaliser des figures codées dans le catalogue Aresti.

Il consiste à placer volontairement son appareil dans des positions qu’on nommerait « inusuelles » en-dehors de l’activité de voltige. Pour cette raison, sa pratique régulière est également un moyen de conserver et d’affiner sa technique de pilotage.
Qu’on soit voltigeur pour son simple plaisir ou également en compétition, voltiger contribue à la sécurité des vols classiques, dits « à plat » 😉

Ce sport est pratiqué sur des appareils biplaces (pour la formation initiale et certaines compétitions) et monoplaces (pratique et compétitions spécifiques).
Dans le cadre des compétitions, les enchaînements de ces figures sont tour à tour imposés à tous les concurrents, puis choisis (programme libre).

Parmi le catalogue Aresti, certaines figures sont bien connues :

vrille Aresti

Vrille

Tonneau Aresti

Tonneau

Boucle Aresti

Boucle

Dans tous les cas, l’exercice de cette activité demande un effort physique conséquent : c’est pour cette raison que la majorité des vols sont de courte durée (assez souvent entre 20 et 40 minutes).

LES AIDES AUX SPORTIFS

Par l’intermédiaire de la FFA et de son Plan Fédéral de Développement des Sports, des bourses sont accordées en fin de saison aux licenciés ayant participé à leur première compétition du calendrier national, et aux licenciées réalisant leur seconde saison sportive.
Cette aide est valable pour tous les sportifs exerçant dans le cadre d’un aéroclub FFA, dans les trois disciplines (pilotage de précision, rallye aérien, voltige).

Ces demandes sont habituellement réalisées au courant du mois de septembre, à boucler avant le 15 octobre.
Pour tout renseignement, contacter le correspondant de l’Equipe Technique Régionale à etr (at) cra-occitanie.fr

 

Les commentaires sont clos.